AQM Normandie
Email : aqm.normandie@gmail.com
Flux RSS

Le rôle des entreprises dans l'économie circulaire. La contribution de l'AQM.

Petite synthèse réalisée à partir des informations du Ministère de la Transition écologique et solidaire sur la place des entreprises dans l'économie circulaire.


L'économie circulaire, c'est quoi ?

Source: https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/leconomie-circulaire

L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour un modèle économique « circulaire ». C'est en ce sens que le gouvernement s'est engagé avec la Feuille de route économie circulaire.

L’émergence de la notion d’économie circulaire fait suite à la prise de conscience des ressources limitées de la planète et du besoin de les économiser.
Cette notion contient également l’idée que les nouveaux modèles de production et de consommation liés à l’économie circulaire peuvent être générateurs d’activités et de création d’emplois durables et non délocalisables. L’économie circulaire fait partie du champ de l’économie verte. Ainsi, les enjeux de l’économie circulaire sont à la fois environnementaux, économiques et sociaux.

La transition vers l’économie circulaire nécessite de progresser dans plusieurs domaines :
  • L'approvisionnement durable : prendre en compte les impacts environnementaux et sociaux des ressources utilisées, en particulier ceux associés à leur extraction et exploitation.
  • L'éco-conception : prendre en compte des impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie d’un produit et les intégrer dès sa conception.
  • L’écologie industrielle et territoriale : mettre en synergie et mutualiser entre plusieurs acteurs économiques les flux de matières, d’énergie, d’eau, les infrastructures, les biens ou encore les services afin d’optimiser l’utilisation des ressources sur un territoire.
  • L’économie de la fonctionnalité : privilégier l’usage à la possession, vendre un service plutôt qu’un bien.
  • La consommation responsable : prendre en compte les impacts environnementaux et sociaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit  dans les choix d’achat, que l’acheteur soit public ou privé.
  • L’allongement de la durée d’usage des produits par le recours à la réparation, à la vente ou à l’achat d’occasion, par le don, dans le cadre du réemploi et de la réutilisation.
  • L’amélioration de la prévention, de la gestion et du recyclage des déchets, y compris en réinjectant et réutilisant les matières issues des déchets dans le cycle économique.

Un exemple : le coton


En quoi les entreprises sont-elles concernées ?

Les entreprises sont bien concernées comme en témoigne ce tableau des publics recensés par la "Feuille de route de l'économie circulaire_ 50 mesures pour une économie 100% circulaire " de 2018 :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/Feuille-de-route-Economie-circulaire-50-mesures-pour-economie-100-circulaire.pdf




Filières REP : le dispositif de la responsabilité élargie du producteur (REP) implique que les acteurs économiques (fabricants, distributeurs, importateurs) qui mettent sur le marché des produits générant des déchets, prennent en charge tout ou partie de la gestion de ces déchets.

En quoi l'AQM (Association Qualité Management ) de Normandie est-elle concernée ?


L'AQM de Normandie a pour vocation de promouvoir un management de la performance respectueux des personnes et de l'environnement. C'est dans cette perspective que l'AQM s'est investie dans la promotion de la qualité totale, du développement durable, de la RSE, ce qui implique la sensibilisation et la formation des entreprises à leurs enjeux environnementaux et sociétaux.
L'économie circulaire s'inscrit complétement dans cette problématique.
Au cours de cette décennie, l’AQM qui est également un organisme de formation certifié, a profité de son savoir-faire et de son expérience de terrain pour construire un outil d’autodiagnostic de Responsabilité Sociétale (RSE).
Cet outil particulièrement simple et économique à mettre en œuvre a été utilisé avec succès par de nombreuses entreprises.
En 2016, il a pris une dimension nationale en prenant le nom de REXCELYS, soutenu en cela par l’AFQP. La démarche "Premiers pas" a été ajoutée il y a 2ans pour compléter l'offre REXCELYS avec un outil léger de sensibilisation.
A ce titre, l'AQM de Normandie se positionne clairement  dans la Feuille de route de l'Economie circulaire comme acteur des mesures 41 "Mener un effort de communication pour mobiliser les citoyens et les entreprises" et 42 "Sensibiliser et éduquer".
15/11/2019
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN