AQM Normandie
Email : aqm.normandie@gmail.com
Flux RSS

Eduquer pour un développement durable

La Région Normandie, sous l’impulsion de son président  a fait de l’éducation à l’environnement  et au développement durable une priorité, partant du principe que « …L’information et la sensibilisation de tous les publics (scolaires, jeunes, adultes en formation, grand public), aux enjeux planétaires, est un levier important pour faire de la Normandie la région du développement durable…. »
Les différents acteurs de ce domaine ont été sollicités pour établir un plan d’actions concret et opérationnel.
Une échéance à court terme a ainsi été fixée au 18 mars 2020  pour  valider ce premier  programme.
Un challenge  temporel  que se doivent de relever toutes les parties prenantes, réunies pour ce faite le  30 janvier dernier.

Un investissement incontournable

Selon l’UNESCO, « L'éducation pour le développement durable (EDD) vise à doter les individus des comportements, compétences et connaissances qui leur permettront de prendre des décisions éclairées pour eux-mêmes et les autres, aujourd'hui et à l'avenir, et de traduire ces décisions en actes »
En France, depuis plus d’une décennie de nombreuses initiatives ont vu le jour pour ce faire, avec plus ou moins de succès, en ordre souvent dispersé.

Le « Collectif pour l’Education à l’Environnement et au  Développement Durable » EEDD a cherché à fédérer  toutes ces initiatives, mais on est encore loin d’une synergie productive  nationale  même  régionale en la matière.
Il est vrai que rien n’est simple,  la notion de développement durable  étant difficile à appréhender simplement devant des publics très différents , jeunes  ou non, salariés, collectivités ….,

Nadine Tournaille, au nom de la Région n’a pas manqué de rappeler que la Normandie  avait acquis une solide expérience sur ce thème et qu’il était question désormais de mettre tout cela en application sans perdre de temps « …. en capitalisant sur l’existant… ».


Des axes de travails validés

Les premiers axes de travail seront concentrés sur «…l’état des lieux » en collectant toutes les données de l’existant (structures, outils…)
L’axe de la communication sera  priorisé aussi bien pour « … valoriser les bonnes pratiques … » que pour partager tous ces outils.
En s’appuyant sur les expériences passées, il s‘agira de « décloisonner » le milieu de l’EEDD et de mobiliser tous les publics.
Différents groupes de travail ont eu l’opportunité d’affiner les proposition de la Région, proposer des pilotes, tout cela pour rendre une première copie (au moins sur les premières actions significatives) le 18 mars.

L’AQM, tête de pont des entreprises

L’AQM a été présente très en amont sur ce thème. Début 2009, nous étions partie prenante du collectif   «EEDD»(CREDD) ainsi qu’aux assises nationales  de l’EEDD à Caen la même année.
Notre association y était reconnue «….comme interlocuteur privilégié… » au nom des entreprises.
Désormais, l’AQM peut  revendiquer sa représentation des entreprises, forte qu’elle est de son accompagnement des entreprises en matière de RSE  «  … le développement durable appliqué à l’entreprise ».

Son outil original REXCELYS  est  là pour les  aider   dans tous les domaines de la RSE qui comprend inévitablement la sensibilisation et l’éducation du personnel.
http://www.aqm-normandie.fr/files/fck/files/Documents%202017/Plaquette-Rexcelys-v2%20(2).pdf

Epilogue

Un certain nombre d’acteurs, en particulier ceux en contact avec l’entreprise - comme l’est l’AQM Normandie-  regrettent  que soit conservé le vocable de EEDD, « Environnement et Développement Durable » alors que en matière d’éducation, il est plus pertinent de faire comprendre à tous que l’environnement fait partie du Développement Durable.
L’éducation ne doit-elle pas être  a priori sans ambiguïté pour être efficace ?



Humour  (assises nationales  de l’EEDD en mars 2009)

03/02/2020
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN